Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations

Revivez le tchat sur le métier de développeur web

Publication : 31 mai 2018
Vous êtes passionné d'informatique et voulez en faire votre métier. Vous souhaitez devenir développeur web ? Mercredi 13 juin, Anthony Pham, développeur-intégrateur web freelance, a répondu à toute vos questions en s’appuyant sur son parcours personnel (études, expériences professionnelles…). Retrouvez l'intégralité des échanges.

Mercredi 13 juin (14h-15h) : posez vos questions sur le métier de développeur-intégrateur web

Le Modérateur : Bonjour, le tchat va démarrer dans quelques minutes.

Bienvenue sur ce nouveau tchat dédié aux études et aux métiers de développeur informatique. Anthony Pham, développeur-intégrateur web freelance, se tient prêt pour répondre à vos questions. Bon tchat !

Anthony Pham : Bonjour tout le monde :) Je suis désormais à votre écoute concernant mon métier et tout ce qui l'entoure.

miky: Bonjour Anthony, quelle formation as-tu suivie ?

Anthony Pham : Après le lycée, j'ai choisi de faire un BTS Informatique de Gestion en alternance. Je ne suis pas allé jusqu'au bout de ce diplôme à cause de problèmes rencontrés en entreprise.

Cela m'a mené ensuite vers une autre école spécialisée dans les études informatiques (développement et graphisme). Elle m'a permis d'obtenir un diplôme équivalent au BTS, reconnu par l'état. Ensuite j'ai terminé mes études avec une licence de développeur. Le tout toujours en alternance.

Toutefois la meilleure formation est l’autodidaxie. J'aimais déjà beaucoup coder pour mon projet perso à l'époque du collège, cela m'a beaucoup aidé à améliorer mes compétences.

Se passionner, aimer et être intéressé par les nouvelles technologies est déjà un grand pas pour se pousser soi-même dans le domaine.

Dam’s : Est-ce que tu as beaucoup de clients ou plutôt de longs projets avec peu de client ?

Anthony Pham : Je reçois pas mal de propositions de clients via les différents réseaux sociaux (LinkedIn, malt, freelance-info), mais j'ai choisi de travailler avec très peu de clients (2 à 3 actuellement).

Avec un client, je travaille sur plusieurs petits projets qui s'enchaînent l'un après l'autre, pendant que je travaille sur un projet plus long avec un autre.

La durée peut varier s'il s'agit aussi d'une création de projet ou d'une maintenance d'un projet déjà existant.

Doo8744 :   Pourquoi avoir fait ce choix de travailler en freelance plutôt qu'en entreprise ?

Anthony Pham : Durant mes années d'alternance en entreprise, je me rendais compte que je n'exploitais pas complètement mes capacités de développement du fait du choix des outils de travail des entreprises.

J'aspirais à plus de liberté. Travailler en freelance était la solution la plus adaptée à mon profil.

Cela me permet de présenter aux clients mes capacités techniques et les outils les plus adaptés à leurs projets.

De plus, j'ai plus de liberté pour profiter de mes loisirs grâce au fait que je gère intégralement tout mon emploi du temps pour le travail et ma vie personnelle.

Victor : Bonjour Anthony, pour le code comment as-tu appris ? Seul ou grâce à une école spécialisée dans le code et le développement ?

Anthony Pham : Je dois avouer que j'ai majoritairement appris le code par moi-même - je me considère comme autodidacte.

Mais en plus de mon "auto-formation", j'ai suivi une école spécialisée en informatique (option développeur) qui m'a permis de décrocher mon BAC + 3 avec un parcours en alternance.

Du coup, j'ai appris en autodidacte, et également sur le terrain pendant mes années en entreprise.

Syl : Bonjour Est-il vraiment nécessaire d'être hyper spécialisé dans un langage ?

Anthony Pham : En étant que développeur, plus on maîtrise de langages, mieux on est vu. Mais plus on se perfectionne dans un seul langage, mieux les projets se portent car on résout les problèmes plus simplement.

On avance plus simplement et on est plus productif en restant dans un langage précis :)

ChaKa : Bonjour Anthony, quels langages informatiques utilises-tu dans le cadre de ton travail ?

Anthony Pham : Etant développeur « full stack » (c'est-à-dire que je fais de la programmation autant que de l'intégration), je travaille en PHP/MySQL natifs pour les projets de programmation (avec un outil de travail/framework réalisé par moi-même), et du HTML5, CSS3, SCSS/SASS, JavaScript, jQuery, et Twig pour les projets d'intégrations Web.

Hhh : Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent exercer ce métier ?

Gg : Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

Anthony Pham : Je conseillerais le métier de développeur :

- Aux personnes qui aiment l'informatique et tout ce qui s'y rapporte

- Aux personnes qui sont friands des dernières technologies (les geeks)

- Aux personnes curieuses de savoir comment fonctionne un programme ou ce qui se passe derrière un site internet

Si vous aimez jouer avec la logique, si vous aimez l'informatique, si vous êtes curieux-se, si vous avez déjà un projet personnel à étendre autour de vous, ces qualités sont des atouts pour devenir développeur.

beby_12345 : Quel matériel, équipement ou technologies utilises tu?

Anthony Pham : Je travaille souvent avec mon matériel, un PC portable sous environnement Windows.

Autrement, je m'adapte souvent à l'environnement du client, s'il est sous Linux ou Windows.

Concernant les technologies, je travaille majoritairement avec les langages PHP, MySQL, HTML, CSS, SCSS/SASS, JavaScript, jQuery et Twig.

Victor : Je voudrais me lancer dans l'apprentissage d'un code pour créer pour mes projets futurs. Que me conseillez-vous d'apprendre en premier ?

Anthony Pham : S'il s'agit d'un projet Web, sachez que les langages HTML, CSS, PHP et MySQL sont très utilisés pour la grande majorité des projets. Il existe aussi le C# de Windows mais moins courant.

Si vous comptez réaliser des projets d'applications (mobiles ou logicielles), il existe le C, le Java, le Visual Basic... et beaucoup d'autres langages.

A vous de choisir le langage "que vous comprenez le mieux", et surtout sur quel type de projet vous voulez le déployer.

Mado : Que penses-tu des jeunes qui veulent apprendre à coder très jeune. Est-ce un avantage pour l'avenir ?

Revivez le tchat sur le métier de développeur web

Anthony Pham : Les jeunes qui se mettent à développer et programmer de nos jours sont très nombreux, et c'est très courant !

Plus vous vous y mettez tôt, plus vous aurez de chances d'atterrir dans une entreprise, qui peut être très grande comme les géants du web.

Dgé :  Bonjour Anthony, penses-tu qu'il y a un âge limite pour devenir développeur ou un changement de carrière est possible même si pas d'étude dans l'informatique ?

Anthony Pham : Même si j'encourage aux plus jeunes de développer, il n'y a pas d'âge limite pour devenir développeur, tant que l'on maîtrise un tant soit peu la logique de la programmation.

Idéalement, il faudrait avoir un bagage pour se reconvertir en développeur (tenir un projet personnel web tel qu'un site web, ou une application mobile créée pour le plaisir).

Hugo_94 : Bonjour Anthony, pour travailler dans le jeu vidéo, est-ce que je dois apprendre les mêmes langages que pour créer des sites internet par exemple ?

Anthony Pham : Dans la programmation, il n'y a qu'une seule et même logique. Mais programmer pour des jeux vidéo est bien différent de programmer des sites web.

Les langages utilisés ne sont pas du tout les mêmes (même si pour certaines parties, il est possible d'utiliser du HTML/JavaScript), et le mode de conception est totalement différent.

Pour les jeux vidéo, il faudra s'orienter plus vers le développement pur plutôt que vers le développement web.

Sacha : Bonjour,

Faut-il être bon en maths pour devenir développeur ?

Anthony Pham : Bien que les mathématiques soient de la logique, il n'y a pas besoin de maîtriser les logarithmes népériens ou autres équations trop complexes.

Il faut juste garder une logique simple en tête et comprendre des modes d'opération pour que le programme de base fonctionne :)

Ponie : Qu’est-ce qui vous a amené à exercer ce métier?

Anthony Pham ; A l'époque du collège, je souhaitais déjà partager ma passion autour de moi et les sites internet étaient le meilleur support qui existaient.

Du coup, je me suis doucement mis à apprendre à créer un site internet via des outils graphiques de création de sites internet.

Voyant les fonctionnalités limitées des outils graphiques, je me suis mis à apprendre moi-même comment coder les fonctionnalités d'ergonomie pour améliorer le confort de visite.

A force de vouloir développer plus de fonctionnalités spécifiques, je me suis rendu compte que ça me passionnait de coder, ce qui m'a amené à devenir développeur aujourd'hui.

Zz : Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre métier ?

Anthony Pham : Dans mon cas, je rencontre beaucoup de personnes différentes et travaille sur plein de projets différents. Cela évite d'avoir une vie trop monotone.

Parfois, je re-travaille avec des anciens clients "habitués" et cela facilite plus les tâches, car je connais les méthodes de travail et le client connait les miennes.

Sans compter qu'avec mon statut de micro-entrepreneur, je décide moi-même de mon planning, j'ai plus de liberté et je choisis mon salaire, ce qui me permet d'avoir une bonne gestion de ma vie personnelle aussi.

Do : Est-il possible d'accéder à ce métier avec un bac ES en poche? Merci d'avance

Anthony Pham : Techniquement, le bac représente peu de choses pour devenir développeur. Qu'importe le bac, l'idéal est de se spécialiser dans le développement grâce à des études informatiques dans des écoles dédiées pour percer plus facilement.

Syl : Est-ce qu'il est possible pour un développeur français de trouver du travail à l'étranger?

Anthony Pham : Il est tout à fait possible de travailler à l'étranger en étant développeur français. Je me suis vu proposer des postes à Berlin et même à Dubai en tant que développeur Web il y a peu.

loversun5 : Peut-on réussir à se former via des plateformes OpenClassroom par exemple ?

Anthony Pham : Tout à fait, OpenClassroom (anciennement le Site du Zéro) est l'une de mes plate-formes principales d'auto apprentissage. Elle m'a aidé à résoudre les soucis de mes divers projets et permet de solidifier sa pratique grâce à ses divers exercices.

Ghfhf : Quels types de boîte recrutent dans ce secteur ?

Revivez le tchat sur le métier de développeur web

Anthony Pham : Les entreprises embauchant les développeurs sont souvent des agences de communication, des agences web, ou des entreprises liées à l'informatique.

Mais vous pouvez tout aussi bien tomber sur des entreprises qui n'ont aucun rapport avec le domaine mais ayant tout autant besoin d'un développeur dans leur département pour compléter l'équipe.

Lilou : Peux-tu nous décrire une journée type ? Tu restes assis à coder toute la journée ou tu fais d'autres tâches? Si oui quoi ?

Je suis intéressée mais j'ai peur que ce soit monotone.

Anthony Pham : Ma journée type est en effet de rester assis à coder une partie de la journée, que ce soit chez un client, en entreprise ou même à la maison. Mais travaillant souvent à distance, quand je trouve l'ambiance trop monotone, je me permets de me faire une petite pause jeux vidéo pour m'aérer le cerveau, ou me promener dehors pour reposer mes neurones :)

Clara77 : Pouvez-vous nous donner un exemple de projets que vous avez réalisez pour des clients?

Anthony Pham : Les projets types, que je réalise actuellement, sont l'intégration de divers sites d'agence de mannequinat : en gros, je réalise la "peinture" et la décoration du site du client final.

Sur un autre projet, je réalise entièrement tout le système : inscription et enregistrement d'un produit dans la base de données, fonctionnalités d'interactions entre les objets, et aussi l'intégration HTML.

Mimi_web : Et comment peut-on évoluer dans ce métier? Quelle est l'étape supérieure?

Anthony Pham : En ayant beaucoup développé et amassé de l'expérience, vous pouvez devenir "lead-developer", ce qui veut dire que vous développez toujours mais devenez plus ou moins le chef des autres développeurs d'un projet.

Pour aller encore plus loin, vous pouvez devenir CTO, qui est en gros un "grand chef de projet" développeur.

Hugo_77 : Quelle est la différence entre développeur intégrateur et développeur ? Entre l'intégration et le développement ?

Anthony Pham : Le travail de l'intégrateur Web consiste à réaliser la "peinture" et la décoration du site Web. En gros, il effectue les travaux sur la partie "visible" des sites internet (le front) et utilisera principalement le langage HTML, CSS, JavaScript/jQuery.

Le développeur, lui, travaillera sur le fonctionnement interne d'un site, c'est à dire enregistrement d'utilisateurs dans une base de données, envoi de mail, afficher telle chose ou autre chose dépendant de l'heure... Il s'occupe de la logique de fonctionnement du site (le back)

maren121 : Y a-t-il un concours pour exercer ce métier ?

Anthony Pham : Il n'y a pas besoin de passer de concours pour être développeur.

Ryuji : L'informatique prend de plus en plus d'importance et de plus en plus d'étudiants se dirigent vers l'informatique. Y-a-t-il de la concurrence entre les développeurs pour trouver leurs emplois de rêve ?

Anthony Pham : En choisissant d'être freelance, le client fera une sélection de profils pour la réalisation de projet. Je ne sais pas si "concurrence" est le bon mot, mais les expériences et le tarif proposé à la réalisation du projet favorisera, ou pas, le choix du client sur votre profil.

Généralement, vous n'avez pas trop de mal à trouver un client si vous avez les expériences requises et un exemple de projets réalisés.

Le Modérateur : Le tchat est bientôt terminé. Nous allons répondre aux dernières questions.

Armelle21850 : Bonjour,  comment trouves-tu tes contrats ?

Anthony Pham : Les clients me contactent via des sites de freelance spécialisés où j'ai mis mon CV à disposition. J'y indique ma disponibilité, mes compétences et éventuellement mes projets réalisés.

Je n'ai pas le temps d'aller chercher mes clients et ce sont souvent eux qui viennent à moi en m'expliquant ce qu'ils veulent réaliser. Je leur indique par la suite si je peux réaliser leur demande ou non, et surtout si je suis disponible.

Lola : Bonjour, quel est le salaire de départ d'un développeur ?

serin77: Quel est le salaire d’un développeur web ?

Dimitr22f :  Est-ce que tu arrives à bien gagner ta vie ?

Anthony Pham : Le salaire d'un développeur tourne en moyenne autour des 30000€/an, soit 2500€mois. Mais cela varie en fonction de vos compétences, de l'entreprise, et éventuellement des langages utilisés.

Dans mon cas, étant freelance, je fixe des tarifs aux projets des clients, ce qui varie le salaire à cause de la durée du projet ou de la taille du projet.

Je n'ai pas à me plaindre de mon mode de vie actuel : gérant moi-même et à moi seul toutes mes décisions, je décide également de mon "salaire" en fixant les tarifs à mes clients.

Je n'ai pas un salaire de ministre, mais il m'est très convenable, et la liberté que je possède à côté à ce tarif en vaut la chandelle.

Cloé : Bonjour, quelles sont les études qui permettent de travailler dans ce secteur ?

Anthony Pham : Il n'y a pas d'études spécifiques pour devenir développeur web. Néanmoins, les entreprises percevront mieux les profils ayant suivi un parcours scolaire orienté sur l'informatique, notamment en spécialisation développeur (logiciel ou web), du BAC + 2 au BAC + 5.

Mais le diplôme ne fait pas tout : plus vous êtes intéressé-e et passionné-e dans le secteur, plus vous serez valorisé-e. Et certaines de mes connaissances sont développeurs au même statut, en s'étant arrêté au bac.

Le niveau du diplôme, au final, fera jouer votre salaire, si vous travaillez en entreprise, à moins d'avoir un bagage d'expériences solides derrière.

Montrez que vous aimez coder et programmer, présentez éventuellement des projets juste personnels et cela vaudra bien plus que les diplômes.

Steph : Sans qualification dans le domaine et avec de simples notions est-il possible de s'orienter vers une formation de développeur Web ?

Anthony Pham : Il est tout à fait possible de s'orienter vers des établissements proposant des formations de développeurs en n'ayant aucune connaissance ou en étant curieux-se. Mais en partant de zéro, il faudra apprendre et pratiquer davantage pour pouvoir s'en sortir.

L'avantage des activités des développeurs étant que l'on peut apprendre à distance et/ou soi-même (autodidacte), ce qui permet d'avancer à son rythme, juste avec plusieurs leçons sur internet.

Le Modérateur : Merci à toutes et à tous de votre participation.

Merci à Anthony Pham pour ses conseils avisés. 

Vous retrouverez la retranscription des échanges prochainement.

Anthony Pham : Merci tout le monde pour vos questions et votre intérêt. Ce fut un plaisir d'échanger avec vous.

Une bonne chance pour celles et ceux qui choisissent la voie de développeur. Au plaisir ! :)

Imprimer

À lire aussi

Sur le même sujet

Les publications de l'Onisep

* Prix hors frais de port

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels