Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations

Sommaire du dossier

Suivons 4 jeunes femmes durant leur formation continue bac pro ÉLEEC

Suivons-les ! Épisode 4

Languedoc-Roussillon - Montpellier / publication : 3 mai 2017
Suivi du groupe de jeunes femmes le long en formation continue bac pro ÉLEEC : retrouvons-les à quelques semaines des épreuves finales du bac.

Suivons-les ! Episode 4

Précédemment : l’article du 19 mai 2016 nous a fait découvrir Céline, Hélène, Stéphanie et Évelyne au début de leur formation au Greta Littoral Montpellier. Retrouvez cet épisode ici

Aujourd’hui, ces 4 jeunes femmes sont à quelques semaines de passer leur bac pro Électrotechnique énergie et équipements communicants (qui  change de nom à partir de la rentrée 2017 pour s’appeler Métiers de l’électricité et de ses environnements connectés - MELEC).

Où en sont-elles dans leur formation ?

« Les maths, l’élec, la physique, tout ce qui est théorie, c’est difficile.

Notre conseil : bien travailler et/ou se mettre à niveau en maths, avant de commercer la formation. Même si c’est difficile, au dernier contrôle en cours de formation, CCF, on a tous eu des bonnes notes.

Il n’est pas toujours facile de trouver la motivation de se remettre dans les cours, le soir après le travail ! L’alternance, c’est plus de travail ; on doit travailler nos cours pendant les périodes en entreprise mais cette expérience professionnelle que nous nous faisons, on ne pourra pas nous l’enlever ! Lors des prochains recrutements, elle comptera.

Mais on s’est quand même largement améliorées en un an. On est parties de zéro et maintenant on arrive à diagnostiquer, dépanner, chercher sur des schémas, rentrer davantage dans les concepts… Notre seul regret est de ne pas avoir fait assez de câblage, pour l’instant. Il nous aura manqué quelques semaines de cours de plus.

Mais avec toutes les opportunités que nous offre ce bac pro, pour l’an prochain on ne se fait pas de soucis pour nos embauches. Parce qu’il y a une chose de sûre, c’est que ce bac pro nous ouvre de nombreuses portes !»

Où en sont-elles dans leur entreprise ?

Chez Enedis (ex-ERDF), elles sont sur des interventions simples : changements de compteurs, disjoncteurs… Stéphanie est sur un chantier de coulage béton. Le fait d’être une fille ne l’empêche pas de faire des saignées dans du béton ! Et en plus elle, elle n’a pas le vertige et peut remplacer un collègue sur des travaux en hauteur ! « On se complète tous très bien » sourit-elle.

« Nous conseillons à toutes les filles qui veulent se lancer dans des métiers techniques de faire une immersion, un stage pour découvrir ces métiers. »

Et après ?

Certaines envisagent de continuer en BTS, toujours en alternance, d’autres de rester dans l’entreprise dans laquelle elles effectuent leur alternance.

« Notre conseil : changez d’entreprise entre le bac pro et le BTS, cela permet de voir d’autres façons de travailler, de se faire connaître ailleurs, se faire engager dans une plus grosse entreprise… tout est une question d’ambition ! »

 

Sophie Salvadori, rédactrice Onisep Occitanie

Les métiers techniques sont bien entendu ouverts aux profils féminins. Car ce qui est recherché par les recruteurs, ce sont des compétences ! La vidéo présente la Journée des filles dans les métiers techniques, organisée par le Greta Montpellier Littoral, lycée Mermoz, en mars 2017.

Le bac pro ÉLEEC sur Eduscol

Le bac pro MÉLEC et le référentiel, indispensables pour connaître ce qu’on va apprendre !

Imprimer

À lire aussi

Sur le web

Les Greta de l’académie de Montpellier, la formation continue de l’éducation nationale https://www.gretalr.com/

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels