Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations
Accueil La Martinique Fort de France Profils de Carrière en Martinique

Je suis rédactrice juridique - Maureen DE MONTAIGNE - 25 ans

Martinique - Fort de France / publication : 26 mai 2016
Profils de Carrière : Après une scolarité au Couvent Saint-Joseph de Cluny et un Bac ES, Maureen a poursuivi ses études pour aujourd'hui occuper un poste de rédactrice juridique spécialisée en droit des sociétés commerciales. Elle nous parle de son parcours et de sa profession.

pdc maureen de montaigne

NOM : DE MONTAIGNE                                      

PRENOM : Maureen

AGE : 25 ans                                                   

VILLE : PARIS

 

Quel métier exercez-vous ? 

Je suis rédactrice juridique spécialisée en droit des sociétés commerciales dans une société d’édition. Je participe à la mise à jour d’ouvrages de droit des sociétés et j’écris également toutes les semaines des actualités juridiques dans cette matière sur notre site de veille pour nos abonnés.

Présentez sommairement l’entreprise dans laquelle vous travaillez ?

Wolters Kluwer France est une société d’édition juridique. Nous éditons des ouvrages de droit, dans de nombreuses matières (droit social, droit fiscal, droit commercial), plus connus sous la marque « Lamy » à destination des professionnels du droit (avocats, juristes d’entreprise, professeurs).

Quelles études/formations avez-vous suivies pour accéder à ce métier ? 

J’ai effectué toute ma scolarité au Couvent Saint-Joseph de Cluny. Après l’obtention de mon bac ES (option Anglais), j’ai commencé des études de droit. J’ai obtenu ma licence de droit et mon Master I de Droit des Affaires à l’Université de Bordeaux (anciennement l’Université Montesquieu Bordeaux IV). Puis j’ai obtenu mon Master II de Droit des Affaires, spécialité Finances/fiscalité, à l’Université de Picardie Jules Verne à Amiens.

Quel a été votre parcours professionnel pour accéder à ce métier ?

Durant ma licence, j’ai effectué un stage dans un cabinet d’avocats spécialisé en droit des affaires et j’ai également eu l’occasion de travailler au sein du service juridique d’une banque.

Dans le cadre de mon Master II, j’ai effectué mon stage de fin d’études au sein de la direction juridique d’une grande entreprise de restauration aérienne, Servair, qui m’a familiarisé avec le métier de juriste conseil en entreprise pendant 6 mois.

À l’issue de ce dernier stage, j’ai été embauchée chez Wolters Kluwer en CDD en tant que rédactrice en droit du financement, puis en CDI sur le poste de rédactrice en droit des sociétés. Je totalise aujourd’hui une ancienneté d’un an et demi dans cette entreprise.

Ce métier était-il votre objectif dès le collège ? Le lycée ? Après le bac ? Au cours de votre parcours professionnel ?

Ce métier est devenu mon objectif au cours de mon parcours professionnel. En effet, j’ai découvert le monde de l’édition par hasard et je suis toujours en constante formation.

Conseilleriez-vous la filière de formation que vous avez suivie ? Pourquoi ?

Oui, je la conseillerais. Les études de droit peuvent mener à des métiers très différents et intéressants que l’on ne connaît pas forcément. Je recommande de multiplier les expériences professionnelles (effectuer des stages chaque année) et de favoriser l’alternance en fin de parcours (Master I et Master II) pour augmenter ses chances d’insertion professionnelle.

Conseilleriez-vous l’organisme de formation que vous avez fréquenté ? Et pourquoi ?

Oui je conseille l’Université pour ceux qui sont suffisamment autonomes dans leur travail. L’Université présente beaucoup d’avantages : faibles coûts d’inscription, souplesse des cours et des travaux dirigés qui permettent d’apprendre à s’organiser. 

Quelle a été la plus grosse difficulté rencontrée pour accéder à ce métier ?

La plus grosse difficulté a été la recherche d’un emploi à l’issue de mon Master II. En effet, il existe de trop nombreux profils juridiques similaires, d’où l’importance de se distinguer. C’est pour cela que je conseille fortement de compléter sa formation soit par une expérience probante à l’étranger par exemple un Volontariat International à l’Etranger (V.I.E), soit par le Certificat d’Aptitude à la Profession d’Avocat (C.A.P.A).

Quelles qualités sont nécessaires pour exercer ce métier et suivre ces études ?

Le droit exige d’être curieux et rigoureux. Pour exercer ce métier plus particulièrement, il faut acquérir des qualités rédactionnelles, faire preuve d’adaptabilité (nouveau process d’édition, changement dans le rythme de rédaction ou des mises à jour), avoir un bon relationnel et le sens de l’organisation.

Abracadabra ! Nous sommes en 2026, il se passe quoi dans votre vie professionnelle ?

Grâce à cette expérience dans l’édition, j’ai acquis de solides compétences en droit des sociétés et je suis désormais juriste conseil en entreprise au sein d’une grande société à forte dimension internationale.

Racontez une anecdote personnelle liée à vos fonctions ou à votre formation.

Mon entretien d’embauche chez Wolters Kluwer pour mon premier poste, celui de rédactrice en droit du financement. La chargée de recrutement m’a avouée après mon embauche que j’étais en concurrence avec une jeune femme qui avait un master de droit financier, et qui par conséquent présentait de meilleurs arguments que les miens, puisque j’ai un master généraliste de « Droit des affaires » avec une option finances. Elle n’a pas été retenue car j’ai été plus convaincante à l’entretien. En conclusion, je pense que ce ne sont pas seulement les études qui déterminent notre aptitude à exercer un métier, c’est aussi notre savoir-être. 

Merci à Maureen pour sa participation! 

Cliquez ici pour d'autres profils de carrière de Martinique

Vous souhaitez participer à "Profil de Carrière" ?

Contactez-nous à l'adresse celisabeth@onisep.fr

L'info et l'actualité sur l'orientation, les formations et les métiers en Martinique c'est en cliquant ici

Imprimer

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels