Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations

Se réorienter après un 1er semestre de L1 en Ile-de-France

Ile-de-France - Créteil Paris Versailles / publication : 9 novembre 2016
En cours de la 1re année de licence (L1), les étudiants en difficulté ont la possibilité de se réorienter en janvier, dès la fin du 1er semestre. Ils peuvent changer de filière de licence ou s’inscrire dans d’autres formations, comme un BTS ou un DUT par exemple. Dans tous les cas, il existe des modalités d’inscriptions à respecter.

S’il est possible de se réorienter dès la fin du 1er semestre, il y a des modalités à respecter.

Choisir une autre licence

Pour un étudiant de L1 désirant changer de filière après un 1er semestre, il est possible de préparer une autre licence au sein de son université. Il faut alors s’adresser au service de la scolarité de la licence choisie et renseigner un formulaire de réorientation. Les étudiants peuvent également changer d’université et contacter directement l’université choisie, les places dans les universités étant limitées pour les réorientations.

L’admission s’effectue sur dossier et parfois entretien. Une lettre de motivation ainsi que les résultats en terminale et au 1er semestre peuvent être demandés. De manière générale, les possibilités d’intégrer une autre licence sont plus importantes au sein de son université d’origine ainsi que dans des domaines de formation proches. Avant d’arrêter ses choix, il est recommandé de prendre contact avec les Services et cellules d’information et d’orientation (SCUIO) des universités.

Entrer en BTS ou DUT

Certains lycées proposent aussi des BTS avec des rentrées décalées, accessibles aux étudiants de L1 dès la fin du 1er semestre. Dans l’académie de Paris, citons par exemple, les BTS par voie d’intégration accéléré (VIA). Ce dispositif permet de suivre une formation de 5 mois, de février à mi-juillet, avant de poursuivre en 2e année de BTS.

Deux lycées publics proposent ce type de formule : le lycée Roger Verlorme dans le 15e prépare au BTS Comptabilité des gestions des organisations et le lycée Jean Lurçat dans le 19e, au BTS Management des unités commerciales. Il est également possible d’intégrer des DUT et d’autres formations du supérieur. Dans tous les cas, il est nécessaire de contacter les établissements pour connaître les calendriers et les procédures d’admission.

Les conseillers du Centre d’information et d’orientation des enseignements supérieurs, situé en Sorbonne à Paris, peuvent apporter des compléments d’information sur ces parcours. Le CIO édite d’ailleurs un document spécifique d’information sur les réorientations qui recense toute l’offre en Ile-de-France.

Les réorientations à la fin d’une L1 et de PACES

Pour les réorientations à l’issue d’une L1, il est nécessaire de passer par la procédure Admission postbac. Les inscriptions se déroulent du 20 janvier au 20 mars.

Certains étudiants ayant échoué au concours à la fin de la première année commune aux études de santé (PACES) peuvent envisager de se réorienter, et notamment se diriger vers des formations paramédicales. Ils peuvent intégrer un cursus dès la 1re année en fonction de la convention signée entre leur université et une école du secteur paramédical. Ceci concerne les études de masseur kinésithérapeute, et également, depuis quelques années, les études d’ergothérapeute, de manipulateur en électroradiologie et de psychomotricien.

Imprimer

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels

Accueil Toute l'actu nationale

monorientationenligne.fr