Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations

Jeunes diplômés : l’aide à la recherche du premier emploi

Ile-de-France - Créteil Paris Versailles / Publication : 23 août 2018
Les jeunes diplômés peuvent bénéficier sous certaines conditions de l’aide à la recherche du premier emploi (ARPE). Il s’agit d’un soutien financier versé pendant 4 mois, qui s’adresse aux titulaires d’un diplôme à finalité professionnelle.

Garçon double

Quelles sont les conditions pour bénéficier de l’ARPE ?

L'ARPE  est versée aux jeunes diplômés de l’enseignement secondaire à finalité professionnelle. Elle s’adresse aussi aux diplômés de l’enseignement supérieur s’ils ont été boursiers pendant l'année 2017-2018 ou apprentis avec de faibles ressources. Les revenus pris en compte sont ceux du foyer fiscal de rattachement du demandeur ou ses revenus personnels s'il a fait sa propre déclaration fiscale.

Les autres conditions :

  • avoir moins de 28 ans,
  • ne plus être en formation,
  • avoir obtenu un diplôme en 2018,
  • être à la recherche d’un premier emploi.

A noter : L’ARPE n’est pas cumulable avec d’autres aides comme le revenu de solidarité active (RSA) ou la Garantie jeunes. Les jeunes ayant trouvé un job d’été, sous contrat d'apprentissage ou de professionnalisation ne peuvent pas en bénéficier.

Quels sont les diplômes concernés ?

Pour bénéficier de l’ARPE, les jeunes doivent être titulaires de l’un des diplômes suivants :

.

Quel est le montant de l’ARPE ?

L’aide à la recherche du premier emploi est versée pendant 4 mois pour faciliter l’insertion professionnelle des jeunes diplômés. Son montant varie selon la situation du jeune :

  • 200 euros par mois pour les diplômés de l’enseignement secondaire
  • de 100 à 555 euros par mois pour les étudiants boursiers du supérieur (d’un montant équivalent à celui de la bourse sur critères sociaux perçue lors de la dernière année d'études),
  • 300 euros par mois pour les diplômés du supérieur par l’apprentissage.

Quand et comment faire la demande ?

La demande doit être déposée en ligne et obligatoirement dans les 4 mois à compter de la date de résultat de l’examen attestant l’obtention du diplôme.

Imprimer

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels