Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations

L’emploi agricole en Grand Est

Champagne-Ardenne - Reims / Publication : 24 septembre 2018
L’Agreste, volet statistique évaluation et prospective du ministère de l’agriculture et de l’alimentation publie son bilan annuel de l’emploi agricole au niveau national et régional, toutes spécialisations confondues et une étude sur la période 2010-2016. Zoom sur notre région.

 

 

 

Au niveau national, il est confirmé une diminution de l’emploi de l’ensemble des actifs agricoles (- 1,1 % en moyenne annuelle entre 2010 et 2016) ; néanmoins, l’emploi salarié progresse d’environ 1.

  • le maraichage fait partie des orientations productives qui se portent globalement le mieux au niveau national (+ 1,2 % d’actifs entre 2010 et 2016) notamment sur des postes de salariés (+ 2,7 %)
  • le nombre d’actifs en élevage bovin mixte diminue globalement (- 2,5 %), il augmente de 2,9 % en nombre d’emplois salariés.

 Le Grand Est est la 4ème région de France (derrière Nouvelle Aquitaine, Occitanie et Auvergne-Rhône-Alpes) en termes de nombre d’actifs agricoles : 10,2 % du national. On constate :

  • une légère baisse de 0,8 % d’UTA (unité de travail annuel) correspondant à des chefs d’exploitation en 2016 par rapport à 2010 ;
  • l’augmentation de l’emploi salarié, à l’exception de la production de fleurs. Cette augmentation est notamment significative dans les spécialités bovins et maraichage (+ 2,7 %) ;
  • la diminution de 1,8 % du nombre de salariés saisonniers en viticulture tandis que l’emploi salarié saisonnier dans les autres spécialités est en progression de 3,3 % ;
  • On compte en 2016 26 000 UTA en viticulture dont 56 % de salariés, dont 29 % de permanents.

Concernant les évolutions 2016-2017 (les données seront disponibles que fin 2018) la tendance se confirmerait vers une baisse du nombre global d’actifs agricoles (- 1,1 % d’UTA) avec une baisse de 2,2 % du nombre d’UTA relatives aux chefs d’exploitation, exploitants et conjoints et, dans le même temps, une augmentation de 2,3 % du nombre d’UTA relatives aux salariés saisonniers.

Imprimer

Les publications de l'Onisep

Les métiers de l'agriculture et de la forêt, collection Parcours
Les métiers de l'agriculture et de la forêt
* Prix hors frais de port

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels