Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations
Accueil Bourgogne-Franche-Comté Besançon Équipes éducatives Lutte contre le décrochage

Le décrochage

Elèves en difficultés scolaires et risquant le décrochage

Franche-Comté - Besançon / publication : 5 avril 2016
Pour les jeunes qui ont quitté l'école avant la fin de leurs études, pour les élèves en difficultés scolaires et risquant le décrochage, pour les parents inquiets car leur enfant est en difficulté, l'Onisep a créé le service Ma seconde chance. Par tchat ou par téléphone au 0 800 12 25 00, un numéro vert accessible gratuitement, les jeunes et les parents peuvent aussi échanger avec un conseiller.

MSC

Pour les jeunes qui ont quitté l'école avant la fin de leurs études ; pour les élèves en risque de décrochage ; pour les parents inquiets car leur enfant est en difficulté, l'Onisep propose le service Ma seconde chance.

Géolocalisation des professionnels de l'orientation (Mission de lutte contre le décrochage scolaire, Centre d'information et d'orientation, Missions locales), établissements et structures innovantes pour reprendre des études (micro-lycée, écoles de la 2ème chance, dispositifs spécifiques à chaque académie), tchat en ligne avec des conseillers, Ma seconde chance propose aux jeunes toutes les solutions pour raccrocher.

Ma seconde chance est disponible en version mobile. Une application est également disponible pour Iphone et Ipad.

A l'occasion du plan de lutte contre le décrochage scolaire, un numéro vert, le 0 800 12 25 00, est également mis à disposition à partir du 21 novembre pour permettre aux jeunes sans diplôme et à leurs parents d'échanger avec un conseiller qui pourra leur apporter une information fiable sur les solutions de retour en formation et sur les structures d'accompagnement.

Du 29 mars au 1er avril, l'académie de Besançon a organisé sa première semaine de la persévérance scolaire

Première semaine de la persévérance scolaire

Réunion MLDS 29 mars 2016

Le lancement de cette semaine a eu lieu le mardi 29 mars au micro-lycée Louis Pergaud de Besançon. Laurent Guillemin, chargé de mission académique, coordonnateur académique de la mission de lutte contre le décrochage scolaire (MLDS), a représenté le recteur lors de cette ouverture qui s'est faite en présence des membres de la communauté éducative et des partenaires de l'École.

Mettre en lumière les dispositifs et l'accompagnement des élèves

Portée par la MLDS, la semaine de la persévérance scolaire a rassemblé l'ensemble de la communauté pédagogique et éducative, les parents, les jeunes et les partenaires de l'École.
 L'objectif était double :
 . encourager les pratiques innovantes pour prévenir les ruptures et favoriser la réussite des élèves,
 . valoriser le travail réalisé tout au long de l'année dans les établissements scolaires.

Des conférences, des échanges de pratiques, des témoignages, la présentation d'actions mises en œuvre dans les établissements scolaires se sont déroulés toute la semaine.

Qu'est que la persévérance scolaire ?

La persévérance scolaire (ou l'accrochage scolaire) est un élément clé de la prévention du décrochage scolaire.

Elle reflète les efforts permanents déployés par les élèves, les équipes pédagogiques et éducatives pour favoriser l'apprentissage au quotidien, valoriser les réussites et ainsi l'obtention d'un premier diplôme. Le travail sur l'estime de soi est au cœur de la persévérance scolaire.

La persévérance scolaire requiert l'implication des acteurs au quotidien : les équipes en établissements (professeurs, CPE, COP, infirmières, chefs d'établissements, etc.), les coordonnateurs de la MLDS, les parents d'élèves, les partenaires de l'École et les élèves eux-mêmes.

Chacun joue un rôle bien particulier en matière de repérage, de prévention, d'accompagnement et de suivi.

Le micro-lycée : raccrocher pour réussir

Dans le cadre de la semaine de la persévérance scolaire, l'action prévue au micro-lycée Pergaud visait à montrer comment le raccrochage scolaire et social est possible au sein d'un tel dispositif.

Le micro-lycée Pergaud a ouvert ses portes à la rentrée 2014. Cette année, dix-huit élèves sont scolarisés alors qu'ils étaient dix la première année.

Il s'agit du second micro-lycée de l'académie, le premier étant celui du lycée Armand Peugeot à Valentigney, ouvert en 2013. Les anciens élèves sont unanimes au delà du décrochage scolaire, la réussite et l'ambition sont au rendez-vous.

Progrès, encouragement et lien : les maîtres mots du dispositif

Au sein du micro-lycée Pergaud, les élèves sont accompagnés grâce à un "livret de suivi". Ce livret permet à l'élève de valider le niveau de maîtrise de certaines compétences. Pour les enseignants, il s'agit d'un véritable outil pour aider et appuyer la progression des élèves. Afin de permettre la réussite des micro-lycéens, le suivi de la vie scolaire (absences, retards) est aussi essentiel que le suivi pédagogique.

Des témoignages d'élèves, d'enseignants et de parents de micro-lycéens, ainsi que des observations de séquences de cours au sein des différentes séries du micro-lycée ont étayé la présentation du dispositif.

Bilan de la semaine

Au total, ce sont douze établissements qui se sont mobilisés autour de dix actions dans les quatre départements.

Focus sur deux actions en établissements

Le 29 mars au lycée Pierre Adrien Pâris de Besançon se tenaient une conférence et des ateliers d'études de cas sur le thème de la persévérance. Plusieurs acteurs sont intervenus afin d'expliquer comment redonner le goût d'étudier aux élèves et l'envie de revenir en classe.

Le proviseur, Jean-Luc Gorgol, a accueilli les participants et présenté sa vision de la persévérance scolaire en insistant sur l'importance de la prévention. Olivier Apollon, doyen des IEN-ET-EG, est intervenu sur les outils mis en place par le lycée tel que le tutorat. Il s'agit d'"une culture de l'écoute", basée sur le suivi de chaque élève par un enseignant. En effet, pour lui, il faut "percevoir ce dont les élèves ont besoin par la médiation, la bienveillance et l'écoute […] pour un retour positif auprès de l'élève et une reconnaissance de son investissement".

Les membres du GPDS étaient également présents. Leur action au quotidien est importante. Ils donnent une réponse adaptée à la situation de chaque élève par le biais de fiches mises en place avec l'ensemble des enseignants. Les ateliers avaient d'ailleurs pour but d'alimenter le GPDS grâce à des études de cas.
 Quant au (DAQIP), il offre aux jeunes la possibilité de réussir la rentrée suivante par le biais de stages.

Le jeudi 31 mars au lycée Armand Peugeot de Valentigney, des éducateurs et des membres du DAQIP ont proposé une table ronde à des collégiens : un beau moment d'échanges et de partage autour d'un quizz et d'un diaporama réalisés par des anciens élèves du DAQIP. Ces derniers ont souhaité aider à leur tour les élèves qui "décrochent" du système éducatif et montrer que la réussite n'arrive pas qu'aux autres.

Une belle leçon de vie

Les acteurs de cette semaine travaillent au quotidien pour que les élèves ne "lâchent pas l'École". Ils unissent leurs efforts pour leur redonner le goût d'apprendre et l'envie de construire un projet professionnel sur le long terme.

La persévérance, l'énergie et le respect de ces personnes permettent aux jeunes de comprendre la chance qui leur est offerte. Les échanges entre les jeunes et les accompagnateurs sont des moments émouvants et enrichissants donnant un second souffle à leur courage.

DP 03 - Dossier de presse - Semaine de la Persévérance scolaire - du 29 février au 1er avril 2016

Contact

Laurent Guillemin, coordonnateur académique de la mission de lutte contre le décrochage scolaire, référent académique Foquale
 Tél. 03 81 65 74 26

Le micro-lycée Armand Peugeot de Valentigney (25)

 

Contact: Lycée Armand Peugeot – Micro lycée
30 rue des Carrières 25702 VALENTIGNEY
Tél : 03 81 30 71 00 / Fax : 03 81 30 71 03

Site du lycée Peugeot

 

Le micro-lycée Louis Pergaud de Besancon (25)

 

Contact:  Lycée Louis PERGAUD – Micro lycée

91- 93 bd léon BLUM   BP 979 25022 BESANCON Cedex

Site du Lycée Pergaud

Des témoignages d'élèves, d'enseignants et de parents de micro-lycéens, ainsi que des observations de séquences de cours au sein des différentes séries du micro-lycée ont étayé la présentation du dispositif.

Témoignages de parents d'élèves

 

Témoignage d'une maman

"Le micro-lycée est le moyen formidable qui permet à des élèves décrocheurs de réintégrer un système et de croire à nouveau en leur possibilité de succès. C'est surtout une équipe, qui leur redonne confiance, qui les soutient et les accompagne sans faille.

Ces jeunes adultes arrivent en début d'année avec des parcours différents, des cassures différentes. Le micro-lycée arrive à créer une symbiose. Les élèves travaillent par deux, par trois, en fonction des matières. Le planning est adapté, tout est fait pour que chacun trouve sa place. Le mot professeur prend une dimension nouvelle : c'est celui qui prend la peine de vous envoyer un message le matin, pour savoir si votre réveil a sonné. Qui vous accompagne aux épreuves du bac, qui est en liaison permanente avec vous. Qui conseille, qui soutient, qui ne vous lâche pas, malgré les aléas d'une vie d'ados . Et qui est aussi d'une grande aide pour les parents. Car que de doutes et de questions pour eux ! La relation entre les trois parties est très importante : les parents sont partenaires et le dialogue doit être permanent.

Mon fils a intégré le micro-lycée à sa demande, il a fait la démarche alors que je doutais fortement de la possibilité qu'il ait son bac. L'année n'a pas été toujours facile : doute, absences ... mais bien entouré il a su trouver un lui la volonté de s'accrocher". Le jour des résultats, un petit message "je l'ai !" était un vrai cri de victoire et d'espoir pour la suite".

Témoignage d'un papa

"Je souhaiterai faire part de mon enthousiasme par rapport à la section du micro-lycée.
 En effet, le micro-lycée a permis d'offrir une chance à ma fille ; sans cette section elle aurait arrêté ses études et n'aurait pas obtenu son baccalauréat et ceci malgré son excellent niveau scolaire. Elle a été décrocheuse pendant plusieurs mois et ses études en ont déjà pâtis. Mais, avec l'opportunité du micro-lycée, ma fille a pu reprendre ses études et elle envisage désormais un autre avenir professionnel, puisqu'elle souhaiterait devenir déléguée pharmaceutique.

Cette section lui a permis de trouver sa voie malgré son parcours différent. Elle s'épanouit au micro-lycée, tant sur le plan personnel que professionnel. Je voudrais donc remercier toute l'équipe pédagogique qui s'occupe de cette section pour leur engagement."

Imprimer

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels

Accueil Toute l'actu nationale

monorientationenligne.fr