Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations
Accueil Auvergne-Rhône-Alpes Clermont-Ferrand Handicap

Enseignement à distance pour les malentendants et les sourds

Auvergne - Clermont-Ferrand / publication : 20 septembre 2013
Des enseignements à distance de la langue des signes française (LSF) sont proposés aux malentendants et aux sourds pour atteindre un niveau d'études Bac+3. Ouvertes à des étudiants entendants et en partenariat avec des universités internationales, ces formations doivent faciliter l'insertion professionnelle. L'université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand, à l'origine de ce projet, est associée aux universités de Paris-Sorbonne et de Strasbourg.

L' objectif des enseignements à distance de la LSF pour les malentendants et les sourds est d'élargir pour ce public le nombre de formations supérieures possibles aussi bien en diversité qu'en niveau de qualification (Bac+3).

L'originalité du projet est d'en proposer également l'accès à des étudiants  entendants. Leur maîtrise de la langue des signes feront d'eux des relais, au sein des établissements où les étudiants sourds seront mieux intégrés et accompagnés dans leurs cursus d’études, et au sein des entreprises pour favoriser l'embauche de malentendants ou de sourds.

Le but est de créer du lien social en associant étudiants entendants et étudiants sourds pour une meilleure compréhension interculturelle et sociale.

Sept modules de formation

A l’université Blaise Pascal de Clermont Ferrand, les étudiants inscrits en LEA et en langues vivantes  sont les premiers bénéficiaires de ces enseignements à distance. Ils seront ouverts à d’autres filières dont prochainement l'informatique.

  1. Sept modules de formation sont en place :
  2. apprentissage de la LSF (langue des signes française) pour grands débutants
  3. perfectionnement de la LSF et du français écrit
  4. perfectionnement du français écrit
  5. initiation à la LSF pour le BTS médico-social
  6. langue, histoire, culture et vie sociale des sourds
  7. entre les signes, entre les lignes, communication interculturelle, au croisement des langues et cultures anglo-américaines et française.
  8. cours de préparation "accessible" au diplôme de compétence en langue LSF : le DCL LSF.

Les enseignements fonctionnent de façon harmonisée : à distance (films, clips  vidéos, exercices, en synchrone ou asynchrone) et en présentiel avec des regroupements dans les universités ou les établissements participant à ce dispositif.

Création d'un consortium

Pour mettre en œuvre  ces enseignements les trois universités fondatrices (Clermont-Ferrand II, Paris-Sorbonne et Strasbourg) ont créé le consortium L'@CCES et sa plateforme de mutualisation de ressources humaines et matérielles E-Space Campus. Le consortium rassemble autour d'elles des établissements d'enseignement supérieur, des lycées (pour les étudiants en BTS) et des partenaires internationaux.

Ce dispositif s'enrichit progressivement et monte en puissance  : une trentaine d'étudiants étaient inscrits pour l'année d'ouverture du dispositif (2012-2013) et le nombre d'inscrits pour cette année s'accroît de façon conséquente. La seule limitation à l'inscription est la constitution de mini groupes de travail pour un suivi approprié et de qualité : une trentaine d'étudiants. 

Une ouverture à l'international est amorcée. La volonté  des équipes enseignantes est de mutualiser les contenus pédagogiques des formations, pour une meilleure efficacité et efficience, et de favoriser les échanges d'étudiants entre pays. Des partenariats sont déjà engagés avec les Etats-Unis, l'Irlande, l'Ecosse et la Pologne.

 

Source : Monsieur Agbessi, Directeur de l'UFR LACC à l'université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand, septembre 2013

Modalités d'inscription

Les étudiants intéressés doivent s'inscrire auprès de leur établissement de rattachement (UFR, Lycées) dès lors que ces derniers ont adhéré au consortium L’@CCES.

Les codes d’accès sur E-Space Campus leur sont alors fournis et leur accompagnement individualisé peut démarrer, sous la houlette  d’un enseignant compétent.

Des entreprises sont partenaires du projet et  apportent un soutien financier tout en assurant ce lien entre le monde de l’éducation et le monde du travail.

Pour toute information pratique s’adresser au Secrétariat général du Consortium : m.golaszewski@neuf.fr

Imprimer

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels

Accueil Toute l'actu nationale

monorientationenligne.fr